Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Une vocationAvec ma sœur, nous étions étudiantes et nous vivions loin de chez nos parents. Ils nous envoyaient un peu d’argent mais on devait se débrouiller pour en avoir plus. Il m’arrivait de travailler en renfort dans un bar. Nous vivions dans un studio dont personne n’aurait voulu. Un soir, ma sœur est rentrée plus tard que d’habitude et elle m’a avoué tout de suite que parce qu’elle avait besoin d’argent elle avait fait une passe avec un type qui l’avait draguée sur le boulevard.- Une passe, m’étais-je étonnée ?Elle m’a répondu que c’était juste un coup comme ça, sans importance. Elle avait un an de plus que moi et je savais déjà qu’elle avait eu plusieurs petits amis avant la fac. Moi, j’étais encore vierge même si je me masturbais de temps en temps. Quand même, une passe. J’ai demandé à ma sœur combien elle avait gagné. C’était pas mal. Je lui ai aussi demandé si elle va revoir le type et elle m’a répondu qu’elle ne fera plus jamais ça.Quelques temps plus tard, je passais su le boulevard quand un type m’a draguée. Je l’ai laissé parler. Je ne voulais pas faire comme ma sœur. Le type m’a suivi et j’ai fini par me retourner pour lui demander ce qu’il veut. Il m’a demandé si j’ai pas une sœur. Naïvement, je lui ai dit que oui. Il a alors ajouté que c’est avec elle qu’il a baisé puis il m’a demandé si je fais ça moi aussi.- Ça ?- Oui, la pute, a enchaîné le type ! C’est fréquent chez les étudiantes !J’étais furieuse qu’il me dise ça et je vous jure que ce que je lui ai dit ensuite, je ne le voulais pas.- Tu me donnes combien ?- Quatre cents, comme à ta sœur, m’a répondu le type !Elle m’avait dit deux cents. J’ai répondu que je suis d’accord puis j’ai ajouté que je suis encore vierge et qu’il devra faire attention mais il ne m’écoutait plus. Il m’avait prise par le bras et il m’a entraîné dans un immeuble. Une fois passé la porte, il m’a demandé si je veux qu’on fasse ça à trois.- Avec une fille ?- Non, m’a répondu le type ! Avec un pote !J’ai été si surprise que je n’ai pas répondu. On a monté dans l’immeuble puis il a frappé à une des portes. Un type nous a ouvert.- J’en ai une qui veut bien, a-t-il dit au type !L’autre type était torse nu et il avait des tatouages partout. On, l’a suivi jusque dans la chambre et il a retiré son pantalon et en bas aussi, il avait plein de tatouages ataşehir escort et aussi sur sa bite qu’il avait déjà raide. Le premier type s’est déshabllé. Il était complètement rasé. Pas un poil sur le ventre. Ils m’ont commandé de retirer mes vêtements et je leur ai obéi.- Quatre cent pour un, huit cents pour deux ! C’est normal pour un aussi joli petit lot !Ils m’ont donné l’argent. Après, je suis allée sur le lit et ils ont commencé à s’occuper de moi, un dans la bouche, l’autre dans le vagin et ils ont souvent changé leur position. Ils ont même dit que ce serait dommage de démolir mon anus. Je ne vous raconterai pas tout ce qu’on a fait.- Elle jouit, cette petite salope ! Elle jouit, cette petite salope !Je jouissais parce que je n’étais pas une vraie pute et je me donnais sincèrement. J’ai joui parce que je suçais une bite avec un mickey tatoué dessus et je jouissais parce que l’autre bite me défonçait la chatte.A la fin, ils m’ont dit que c’est bien pour un début puis ils ont ajouté qu’ils n’ont pas pour habitude de baiser toujours avec la même étudiante. Je me suis rhabillé puis j’ai vérifié que l’argent était toujours dans mon sac et je suis partie. Je n’avais pas eu le temps de me laver et le sperme s’écoulait sur mes cuisses et j’en avais toujourd le goût dans la bouche. Une fois à l’appart, j’ai pris une douche puis, par précaution, j’ai caché l’argent dans ma cachette.Quand ma sœur est arrivée je n’ai rien dit. Elle qui était d’habitude si volubile, ne disait rien comme si elle me soupçonnait de quelque chose. Ma sœur a fini par ouvrir la bouche pour me dire qu’il faudrait quand même qu’on fasse quelque chose. Elle a sorti son ordi portable et elle a pianoté sur le clavier. C’était un site de cul avec plein de filles. Ma sœur m’a demandé si je crois que ces filles font ça pour le plaisir. Elle a ajouté que c’est un job et qu’un job comme ça, on peut le faire.- Quoi, a-t-elle ajouté ? J’ai fait la pute une fois et je ne le ferai plus. Alors, autant les excité en s’exhibant devant eux ?Je n’ai pas répondu. Quand elle s’est endormie, j’ai rouvert son ordi et j’ai regardé sur le site. Je ne savais pas pourquoi j’étais attirée par le spectacle. Beaucoup de ces filles étaient très belles et je me demandais pourquoi elles faisaient ça. Il n’y avait qu’une seule façon kartal escort de le savoir. Je me suis inscrite et je me suis connectée à une jolie brune qui disait qu’elle aime aussi les filles et je lui ai posé la question. Bien sûr c’était pour le fric, m’a-t-elle avoué, mais aussi pour le fun, surtout si elle parle avec une fille. J’ai rétorqué que je suis une fille. Elle ne m’a pas cru et elle m’a donné son instagram pour que je lui envoie un message avec des photos de moi, ce que je n’ai pas tardé à faire. Après, on n’a plus parlé que comme ça mais vous verrez plus tard que je suis retournée sur un site de cul.La fille m’a dit que si on pouvait se rencontrer, elles aimerait bien qu’on baise ensemble. Je ne lui avais pourtant montré que des photos habillées et quand elle a voulu en voir plus, je n’ai pas hésité et j’ai commencé par les photos à la plage en maillot de bain puis topless puis complètement nue puis j’en ai prise toute nue dans la salle de bains de l’appartement. Elle m’a envoyé des vidéos où elle s’amusait avec un gode et je lui ai avoué que je n’en ai pas et elle m’a répondu que ce n’est pas grave parce qu’il y a plein d’objets dans la cuisine qui peuvent servir et je me suis baisée pour elle avec un manche de casserole ! Ce n’était pas très pratique, mais somme toute très efficace. On se parlait de temps juste pour s’échauffer mutuellement tout en se disant qu’on va bientôt se renconter et j’étais heureuse de jouir devant elle.Ma sœur, entre temps, était revenu à la charge en me proposant qu’on travaille toutes les deux sur un site de cul. J’ai hésité mais elle a tellement insisté que j’ai accepté. D’après elle, il n’y avait aucun danger tant qu’on ne dit à personne où on habite puis elle a ajouté qu’on aura qu’à parler anglais et dire qu’on vient de l’autre bout du monde. Elle a fini par me convaincre et huit jours plus tard, nous avons commencé, séparément mais nous avons fini par travailler ensemble parce que ça rapportait beaucoup plus. Deux sœurs qui baisent ensemble ! On ne faisait pas que se montrer nues et se masturber car on baisait vraiment. Je baisais avec ma sœur et je faisais semblant que ça me plaisait. Elle me masturbait devant la webcam et je jouissais. Je léchais sa chatte et on faisait des soixante neuf et l’argent tombait dans notre escarcelle kadıköy escort même si on n’en avait que cinquante pour cent à la fin.Un soir qu’on venait de terminer la soirée, ma sœur m’a demandé si je voulais qu’on continue ensemble, rien que pour nous. Elle avait déjà le virus et je l’ai attrapé ce soir là et nous avons baisé ensemble rien que pour nous.J’avais souvent était jalouse de ma sœur aînée mais ce soir-là, je tétais ses mamelons et elle me doigtait. Soudain, elle s’est écriée qu’elle m’a fistée. C’était bien vrai. Sa main avait disparu dans mon vagin. Ses doigts s’agitaient dans tous les sens. Mon corps s’arqueboutait sur le lit. J’ai explosé. Je n’avais jamais connu un tel orgasme.- Et moi, a fini par me demander ma sœur ainée ?J’ai enfoncé mes doigts dans son vagin puis soudain, j’ai eu une idée et j’ai enfoncé mes doigts dans son anus. Elle m’a demandé ce que je fais mais j’ai continué et elle m’a laissée faire et je l’ai fistée dans l’anus mais je ne pouvais pas laisser sa chatte comme ça et j’ai mis dedans mes autres doigts et j’ai enfoncé mon autre main dans son vagin.- On est des putes, a crié ma sœur ! Je n’ai jamais connu un tel plaisir ! Et pourtant, j’en ai fait des cochonneries !Je lui ai demandé lesquelles et pendant une heure elle n’a pas cessé de me raconter comme la fois où elle s’était empalée sur le montant du lit chez notre grand-mère.- Ça m’a fait mal, mais je l’ai fait, a ajouté ma sœur ! Le poteau devait bien faire six ou sept centimètres de large !Elle est allée chercher une boîte de soda nouveau modèle, celles qui sont moins larges et plus haute et elle se l’ait enfoncée dans le vagin où la boîte a disparu.- Putain, j’aime ça, a ajouté ma sœur ! Je n’avais jamais osé le dire à personne et je te le dis à toi ! Tu devrais essayer ça !J’ai essayé et comme on dit, l’essayer c’est l’adopter et j’ai gardé la boîte au fond de mon ventre jusqu’au lendemain matin. Quand je l’ai retirée, j’ai essayé de la boire mais c’était chaud et imbuvable.Nous avons travaillé sur ce site pendant trois mois puis nous avons travaillé sur un autre site. J’avais toujours la crainte que quelqu’un me reconnaisse dans la rue mais ça n’est jamais arrivé. Quand j’ai arrêté mes études, j’avais assez d’argent et je suis allée voir mon amie d’instagram et nous avons baisé ensemble avec tant de plaisir que nous vivons ensemble aujourd’hui et je nous ai même fait un enfant. Quand à ma sœur aînée, elle a poursuivi brillamment ses études et aujourd’hui, elle a nom dans la science mais je ne vous en dirai pas plus.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

 Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


maltepe escort sivas escort adana escort adıyaman escort afyon escort denizli escort ankara escort antalya escort izmit escort beylikdüzü escort bodrum escort bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort kayseri escort bursa escort tuzla escort bursa escort canlı bahis illegal bahis illegal bahis kaçak bahis canlı bahis illegal bahis sakarya escort bayan sakarya escort bayan sikiş izle hendek travesti