Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Sauna gayJe me suis toujours vu comme un hétérosexuel. Un jour, en naviguant sur un site, j’ai vu une vidéo de bisexuels en pleine action. Et j’avoue que voir un homme avec une bite dans le cul pendant qu’il baisait une femme m’a troublé. Mon sexe s’est mis en érection et je n’ai pas pu m’empêcher de me masturber jusqu’à la jouissance. Par la suite je regardais de plus en plus souvent des vidéos de ce genre et un jour par curiosité, j’ai commencé à regarder des vidéos gay. Oh, je continuais malgré tout à regarder des vidéos hétéros. J’étais seul à ce moment là et je pratiquais l’onanisme régulièrement. Plus je regardais de vidéos, plus j’avais envie d’essayer avec un homme, pour ne pas mourir idiot comme on dit.Cela a duré environ deux ans. Un été, alors que j’étais en vacances seul dans le sud est, je suis passé devant un sauna, qui a attiré mon attention. J’ai regardé sur internet le soir et je me suis rendu compte qu’il s’agissait d’un sauna gay. Pendant deux jours, j’ai réfléchi et puis j’ai décidé de sauter le pas. Je m’y suis donc rendu. A l’entrée, le gérant a vu que j’avais l’air un peu perdu, il m’a précisé que c’était un endroit exclusivement masculin, je lui ai alors répondu que j’en avais conscience. Il m’a alors expliqué qu’il y avait un sauna, un jaccuzi, un hammam, une salle télé et de nombreuses chambres et que des préservatifs étaient à disposition. Il m’a également conseillé me mettre nu, comme tous les autres, de prendre une douche de suite et m’a fourni une serviette.Je suis donc allé aux vestiaires et je me suis mis à poil. Je tremblais un peu, je n’étais pas sûr de savoir ce que je faisais là. Et puis je me suis dit que si je repartais j’allais le regretter. Je me suis donc dirigé vers les douches, ouvertes. Je n’y suis resté que quelques minutes, mais quelques hommes sont passés devant et m’ont observé, certains de manière discrète, d’autres non. J’étais plutôt déçu, ils avaient entre 50 et 60 ans, environ deux fois mon âge. Une fois douché, je décidais alors de visiter les lieux. C’était beaucoup plus grand que je ne l’avais diyarbakır escort imaginé de l’extérieur. Et en entrant dans la salle télé, j’ai vu un homme de 35/40 ans, mat de peau, musclé. Il m’a souri, je lui ai répondu. Pour la première fois de ma vie, un homme me plaisait. Mais je ne savais pas comment l’aborder. La télévision diffusait en fait des scènes entre hommes. Je m’arrêtais un instant pour regarder. Et je me dirigeais ensuite vers le jacuzzi. Je déposais ma serviette à proximité et m’installais, j’étais seul. Je fermais les yeux et profitais des bulles. Quelques instants plus tard, un homme me rejoignait. J’ouvrais les yeux, il avait la cinquantaine, cheveux grisonnants, son sexe en érection était plus petit et moins large que le mien. On a discuté de banalités et il a fini par poser sa main sur ma cuisse. J’y étais. Et malgré son âge j’adorais cette sensation. Je fermais les yeux de nouveau et le laissais faire. Rapidement sa main est remontée vers mon sexe et il a commencé à me masturber ainsi, dans l’eau. Je gémissais, il savait y faire. Il a ensuite redressé son bassin et a fait en sorte de rapprocher son sexe de moi. Je n’ai pas hésité et je l’ai pris en main. Quelle sensation bizarre de toucher un autre sexe d’homme que le mien. Bizarre mais très agréable cependant. Je commençais alors un va et vient, l’inconnu continuait à me masturber également. Rapidement, il me proposa d’aller dans une pièce plus intime. Mais je préférais refuser. J’aimais être ainsi. Et si ses mains étaient agiles, il ne me plaisait pas physiquement. Il me surprit alors puisqu’il se leva et sortit du jacuzzi. Oups…..Je restais seul environ dix minutes et finalement je me dirigeais vers le hammam. A l’intérieur, je distinguais à peine où l’on pouvait s’asseoir. En revanche, j’avais parfaitement deviné la silhouette de deux hommes. L’un était assis et avait en bouche le sexe d’un autre qui était debout devant lui. Je ne voyais rien mais cette proximité me stimulait et je me masturbais doucement quelques minutes, au son des gémissements des deux.Ensuite escort diyarbakır j’allais au sauna, mais là il n’y avait personne. Je profitais des lieux quelques instants avant d’en ressortir. Je retournais alors en salle télé. Mon bel apollon y était toujours, les yeux rivés sur l’écran, la main gauche caressant son sexe. Je m’asseyais aussi, de façon à pouvoir regarder l’écran et le bellâtre. Mon sexe était prêt à exploser, alors je décidais d’écarter la serviette que j’avais autour de la taille. Un peu au début puis complètement rapidement. J’étais nu, proche de lui. Je commençais alors à me caresser les boules puis la verge. J’étais plus fasciné par lui que par la télé. Il l’a compris rapidement et est venu s’asseoir à côte de moi en me souriant. Il a alors posé sa main sur mon sexe, directement. Plutôt direct. Cela me plaisait. Ma main a été à la rencontre de son sexe aussi et on a commencé des caresses. Quel pied. J’aimais beaucoup son sexe, il était un peu comme le mien au niveau de la taille et de la largeur. Je lui proposais alors de rejoindre une chambre et il me suivait. Je m’étonnais moi même. Une fois dedans, je m’allongeais sur le lit et il m’y rejoignait, en ayant d’abord fermé la porte. On recommençait nos caresses et rapidement j’ai eu envie de le prendre en bouche. Ma première fellation. Je le positionnais donc sur le dos et descendais jusqu’à sa hampe, en léchant son corps. Je léchais alors sa verge en caressant ses boules. Puis vint le moment ou je me suis lancé. J’ai ouvert ma bouche et j’y ai fait entrer son gland. Il avait une odeur agréable et rapidement sa verge entrait de plus en plus dans ma bouche. J’aimais ce que je faisais, ça n’avait rien de comparable avec ce que j’avais fait jusque là. J’étais en train de pomper un mec, dont je ne connaissais même pas le prénom, dans un club libertin gay. De temps à autre je regardais dans sa direction. Vu ses gémissements, je devais pas trop mal m’en sortir pour une première. Il me surprit alors en me demandant de lui mettre un doigt dans le cul. Je m’éxécutais diyarbakır escort bayan et quelques instants après, il m’avertit qu’il allait jouir. Je stoppais la fellation et le masturbais alors, son foutre se répandit sur lui. Intérieurement j’étais aux anges, je venais de masturber et sucer un homme jusqu’à la jouissance. Il se redressa alors et me dit : “à mon tour de jouer maintenant”. Il m’allongea sur le lit et vint se positionner en 69. Il me demanda de ne plus toucher à son sexe mais de lui remettre un doigt dans le cul, puis un deuxième. Lui commençait à me sucer, il avait une bouche experte, j’avais du mal à me concentrer sur ma tache pourtant simple. Au bout de quelques minutes, je m’entendis lui dire: “mets moi un doigt aussi”. Oh c’est vraiment moi qui ai dit ça ? Alors là ça dépassait l’entendement. Pourtant, il présenta l’index de sa main libre devant mon petit trou et en força l’entrée. J’ai cru que j’allais exploser en jouissance immédiatemment. Je n’avais jamais connu pareille sensation. Au bout de quelques minutes, il me demandait si je voulais le prendre. Comment refuser ? Mon fantasme allait donc atteindre son paroxysme. Je mettais une capote et lui se positionnait à quatre pattes devant moi. Je présentais mon gland devant son anus, et je le pénétrais, doucement à sa demande. Une fois dedans, je commençais un lent va et vient, avant d’accélérer. J’avais déjà sodomisé certaines de mes exs copines mais là ça n’avait rien de comparable. Lui hurlait de plaisir, moi je gémissais comme jamais. Il ne me fallut que quelques minutes ainsi pour l’avertir que j’étais proche de jouir, il voulut alors que je sorte de son cul pour jouir sur son visage. Ah tiens ça aussi je ne l’ai jamais fait….Je sortais donc mon sexe et il le prenait en main afin de me masturber. Rapidement un flot de sperme sortait et s’écrasait sur son visage. Il me fallait alors quelques minutes pour me remettre de mes émotions. Mon bel inconnu se levait et quittait la chambre, sans me dire un mot. Moi je réalisais petit à petit ce que je venais de faire et j’en souriais. Au bout d’un certain temps, je me levais à mon tour et me dirigeais vers les douches. Je me rinçais et finissait par partir. Sans avoir revu mon bellâtre…Cette expérience est la seule que j’ai connu avec un homme. Je ne la regrette absolument pas.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

 Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


maltepe escort ankara escort sivas escort adana escort adıyaman escort afyon escort denizli escort ankara escort antalya escort izmit escort beylikdüzü escort bodrum escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort kayseri escort bursa escort tuzla escort bursa escort canlı bahis illegal bahis illegal bahis kaçak bahis canlı bahis illegal bahis sakarya escort bayan sakarya escort bayan sikiş izle hendek travesti