Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Mon désir pour ma mère (10)J’étais assez mitigé quant à l’issue de cette journée. Une fois au travail, je me disais qu’en effet, j’étais sans doute allé vraiment trop loin. Mais c’était ainsi, et on ne pouvait pas revenir sur le passé. En même temps, je savais que je n’avais pas d’autre choix que de tenir tête à ma mère.A 15h, elle m’envoya un SMS me disant qu’elle partait. Elle m’appella une heure plus tard, mais je ne répondit pas. Je sortis de l’agence vers 18h, et je trainais un peu avant de rentrer. J’avais un peu peur de ce que j’y trouverai. Ca me faisait bizarre de me dire que ma mère était probablement partie. Sa présence m’était si familière. Et sans compter le coté pratique, elle faisait énormement de taches, que je n’avais ni le temps, ni l’envie de faire, comme le ménage, laver le linge, faire les courses… entre autre.A mon retour, je n’en revenais pas. Elle était vraiment partie. La lumière était éteinte. Tout était dans le même état que ce matin, son bol de café était encore posé sur le bord de la table de la cuisine. J’allumais quelques lumières et fit le tour de l’appartement. Elle n’avait pas pris beaucoup d’affaires, la majorité de ses vêtements étaient toujours là. Elle erzin escort avait du prendre de quoi se changer pour quelques jours. Dans la commode de sa chambre, je pus voir qu’elle n’avait pris qu’une partie de sa lingerie.J’étais en colère contre elle. J’étais malgré tout un peu bluffé, car je pensais qu’elle n’aurait pas eu le courage de partir. Elle devait vraiment en entre à bout de notre relation, pour en arriver à cette décision.Je m’installais devant la télé et regarda un film pour me changer les idées. Je pensais qu’elle allait peut etre rentrer. Je me demandais où elle avait pu aller. Mes pensées et mes interrogations me hantèrent jusque tard dans la nuit, et le matin, en me réveillant dans le même canapé du salon, je dus admettre qu’elle était partie pour de bon.J’appellais l’agence pour leur dire que je ne viendrai pas cette fin de semaine. Je pretextais être malade. Et j’appelais ensuite un serrurier, qui intervint dans la matinée pour changer la clé de l’appartement. Hors de question que ma mère puisse venir en mon absence pour récuperer le reste de ses affaires.A midi, je tentais de l’appeler. Je m’en voulais de le faire, mais j’avais besoin hassa escort de savoir où elle pouvait bien être. J’avais toujours ma carte bleue et mon chèquier, elle ne devait donc pas avoir enormement d’argent avec elle, peut etre le reste de ce que je lui avais donné pour faire les courses la dernière fois, pas plus d’une trentaine d’euros. Elle ne répondit pas à mon appel. J’étais furieux et j’avais besoin de me détendre. Je pris une de ses culottes en dentelles dans sa commode et me mit à me masturber avec. Je me branlais fort, et étala la culotte sur le lit à plat pour jouir dessus. Je sortis mon téléphone, et au moment de jouir, je pris une photo, montrant mon foutre giclant sur sa culotte. Je l’envoyais en SMS aussitôt à ma mère.Je pus voir la notification comme quoi elle l’avait vu quelques secondes après. Quelques minutes plus tard, je sentis mon téléphone vibrer et je le regardais aussitot. Ma mère m’avait envoyé également une photo par SMS. Je cliquais sur celle ci pour l’ouvrir, et je vis un selfi de ma mère, souriante, en maillot de bain, installée sur un transat à coté d’une piscine. J’eu comme le tournis, en reconnaissant cet endroit. Elle est hatay escort à la maison ?? Avec papa ?… Elle envoya un autre SMS peu après qui confirmèrent mes doutes. Un selfi avec mon père, assis juste à coté d’elle. J’étais tellement surpris et abasourdi. Elle le détestait tant. Elle l’avait fui. Elle me disait ne plus jamais vouloir retourner dans cette maison, avait tant réclamé qu’elle soit vendue pour le divorce, mais mon père faisait tellement trainer les choses.Elle souriait, avec mon père assit à coté d’elle. Je n’en revenais pas. Le choc était tellement brutal, j’en eu le tournis, presque la sensation d’avoir reçu quelque chose de lourd sur le coin de la tête. Et qu’avait-elle bien pu lui dire en retournant là-bas ? C’était en effet le seul endroit où elle pouvait aller. Sa famille était loin. Il n’y avait que mon père. Elle avait certainement du lui donner sa chatte, pour qu’il l’accueille si facilement. Voir plus… J’avais plein d’images qui me venaient en tête, malgré moi. Mon père défonçant le cul de ma mère. Mon père lui gifflant les seins pendant qu’elle se masturbe. Mon père lui pissant dessus. Ma mère prête aux pires bassesses pour qu’il accepte de la refaire vivre dans la maison. Je voyais ma mère en train de chier, et mon père devant elle qui lui ordonne de s’en étaler sur elle.Le téléphone sonna dans la soirée. Je ne répondis pas. Il me fallut du temps pour écouter le message de mon père. “Il faut qu’on parle. Nous passerons te voir demain.”

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

 Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


maltepe escort ankara escort sakarya escort sakarya escort sivas escort adana escort adıyaman escort afyon escort denizli escort ankara escort antalya escort izmit escort beylikdüzü escort bodrum escort tekirdağ escort diyarbakır escort edirne escort aydın escort afyon escort bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort kayseri escort bursa escort tuzla escort bursa escort canlı bahis illegal bahis illegal bahis kaçak bahis canlı bahis illegal bahis sakarya escort bayan sakarya escort bayan sikiş izle hendek travesti