Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Cuckold Captions

Ma rencontre avec Kristina (fiction)C’est aux détours d’une rue piétonne que je l’ai aperçue. Kristina du profil « bourgeon » de XHAMSTER. Je n’en crois pas mes yeux. Le sourire aux lèvres, je repense aux nombreuses fois où je me suis branler en rêvant d’elle et de ses copines et la voilà là, devant moi. Le bon sens me pousse à continuer mon chemin. On ne se connaît pas, j’ai sûrement le double de son âge et les seuls liens qui nous unissent sont des commentaires de ma part où je décris ma bite lui baisant son adorable bouche. J’espère qu’elle les a lu.. Mais la vue de son petit cul moulé dans un jean, ce tee-shirt bombé sur sa poitrine est une occasion trop belle pour ne pas manquer de lui parler. – Euh, pardon, Krsitina ?- Oui, on se connaît ?- Pas vraiment non, bonjour. Si je vous parle d’un pseudo qu’il s’appelle « bourgeon » sur XHAMSTER, ça vous dit quelque chose ?Son recul instinctif , le visage qui se ferme sont des signes qui me montrent que c’est bien elle. – Pas du tout, laissez-moi tranquille, s’il vous plaît !Dépité, je me confond en excuses, lui assure que je ne voulais pas la déranger que cela doit être une erreur. Ma gêne semble l’amuser. Espiègle, elle me demande ce que je lui veux même si, bien sûr, elle ne comprend, absolument, pas de quoi je parle. Souriant à mon tour, je lui explique qu’elle ressemble énormément à cette Kristina que j’apprécie beaucoup et que je voulais juste lui dire bonjour.- Juste la saluer, hein ? Et si je suis bien cette fameuse personne, c’est tout ce que vous espérez ? – Et bien, je ne sais pas trop à vrais dires, ça paraît tellement  bizarre  de vous enfin, de la croiser comme ça, je… Dites-moi la vérité, je vous en prie, c’est bien vous, non ? Elle me trouve mignon dans ma confusion et confirme ce que je pensais. – Un fan, alors ? J’y crois pas ! Payez-moi un verre, on va parler de tout ça.La discussion est agréable. Kristina est vive, enjouée, intelligente, c’est un régal de dialoguer avec elle et tellement plaisant de parler de cul sans gêne. Je lui parle de toutes les fois où je me suis branler en pensant à son corps, aux scénarios dans lesquels elle baise à plusieurs, avec des femmes aussi parfois.Sans que cela me vexe, elle m’avoue que mon pseudo ne lui dit pas grand chose, plus quand je rajoute que je suis celui qui se fait supprimé son profil régulièrement. – Il faut dire que vous abusez avec vos galeries.- Vous les avez vu, alors ? Que voulez-vous, j’aime les jeunes comme vous !- M’ouais, je suis limite trop vieille oui ! Décrivez encore vos fantasme pour moi. – Je ne suis pas vraiment branché BDSM mais je vous ai souvent rêvé avec de la lingerie de cuir, une boule rouge serrée sur votre bouche, je vous sodomise en tirant sur vos cheveux pour bloquer votre tête en arrière. Mon bassin claque vos fesses violemment. Vous avez mal mais vous gémissez de plaisir. A d’autres moments, on fait du dogging. J’adore l’idée de vous voir sucer deux ou trois queues en chevauchant une énorme bite qui vous défonce le vagin. Vous prenez toujours un pied intégral à vous faire tuzla escort baiser. – Mmm… Plutôt hard tout ça ! Je ne vous donnerais pas de détails mais vous n’êtes pas loin de la vérité ! Écoutez, je dois y aller et je vous trouve sympa. Donnez-moi votre numéro et, si vous êtes toujours dans le coin, on pourrait, peut-être, se revoir, OK ? Trois jours plus tard, je reçois un appel masqué. D’habitude, je les filtre mais là, dans le doute.. J’ai eu raison, c’est bien elle ! Un rendez-vous est pris chez moi, dans l’après-midi. Je comprend tout à fait qu’elle camoufle son numéro et je suis surpris qu’elle ne choisisse pas un lieu plus neutre comme encore un bar ou un resto. Je vais changer les draps, on ne sait jamais.. Sur le pas de ma porte, je reste bouche bée. Elle m’a préparé une petite surprise en étant accompagnée de Sabine et Lauriane, mes deux autres fantasmes de son profil de cul . Est aussi présent, un grand black, plutôt baraqué, qui m’observe avec un petit sourire. – Je ne vous présente pas mes amies, je suppose que vous les reconnaissez ! Dit-elle avec un petit rire. Par contre, voici Karim. Vous nous invitez à rentrer ?- Euh oui, oui, bien sûr ! Bienvenue ! Confortablement installés dans le salon, j’ai du mal à ne pas fixer Sabine, du regard. – J’ai quelque chose sur le visage  ?- Pas encore ! Lance Lauriane, hilare.Cette allusion sans trop d’équivoques me donne envie de lui demander si elle a déjà pratiqué la faciale. Si le garçon lui plaît, pourquoi pas ? Répond-elle puis elle précise que, quitte a parler de sperme, on pourrait se tutoyer. – Avec plaisir. J’avoue que de te voir « souillée » serait un pur bonheur !A ces mots, elle se lève, marche vers moi en ondulant des hanches puis m’embrasse à pleine bouche. Je sens sa langue écarter mes lèvres et chercher la mienne. Mes mains se posent sur ses fesses que je pétrie avec délice. Reprenant son souffle, elle me chuchote qu’il paraît qu’il ne faut pas réaliser ses fantasmes mais bon, on s’en fout non ? Oh, oui, on s’en moque carrément ! Je part à l’aventure de sa peau, baise la chaleur de son cou, suce le lobe de ses oreilles, dévore ses lèvres. Nos salivent se mélangent, sa chaire est tellement douce.. Du coin de l’œil j’observe Lauriane et Kristina qui comptent bien profiter de leur ami. Eux aussi se caressent , se lèchent mutuellement la langue avec des petits rires. Sabine reprend son souffle et me caresse la bite au travers du pantalon. La température s’échauffe tranquillement. Les soupirs, les bruits humides des bouches qui s’amusent ensembles sont une douce musique. – Si tu pouvais te faire un cul, ça serait lequel ?- J’avoue que je suis curieux de voir celui de Lauriane. – Mmm… Bon choix, il est encore serré et c’est pas faute de jouer avec !Vraiment ? – Oh oui ! Je l’ai vu s’enfiler, quoi, une dizaine de queues en une soirée ? Elle avait l’anus complètement dilaté et elle en redemandait. Les mecs en étaient dingues !- Wouah ! J’aurais voulu voir ça.. – C’est pas un problème ça, on va te donner un aperçu. Lau ? Montre à sancaktepe escort notre ami ce que tu sais faire le mieux. En riant, Lauriane précise qu’ils sont là pour ça et enchaîne sur un strip-tease plutôt marrant. Cet effeuillage lance le début des festivités. Sabine retire son haut et, les seins nus, rejoint Kristina qui a déjà pris Karim en bouche. Son sexe est imposant, leurs deux langues parcourent sa longueur avec délice. L’ensemble de nos vêtements jonche désormais le sol. En érection, il est clair que je ne bats pas notre ami mais j’ai de quoi me défendre. Lauriane m’ouvre ses bras et je me colle à elle avec bonheur. Sa peau est aussi, d’une douceur incroyable, j’ai hâte de la baiser. Je l’amène a se positionner contre la table, lui écarte les fesses, admire les plis de son anus et commence doucement à les lécher. – Mmm. Un bouffeur de cul… Tu vas me faire mouiller, toi… susurre-t-elle..- Je sais ce qui va te faire dégouliner ! Rajoute Kristina en nous rejoignant. Elle arrive a s’agenouiller devant Lauriane et joue de la langue sur sa petite chatte. Plaisir décuplé pour cette petite salope qui ne tarde pas à gémir.Sabine enfourche notre ami. Elle a une façon de bouger du bassin pour profiter de cette bite de black bien dure qui n’a rien a envier à une actrice porno chevronnée. Sans me lasser de cette bouffe anale, je me dirige vers eux et l’invite a me sucer tout en se faisant pilonner le vagin. Agréable surprise de constater qu’elle supporte, très bien, le bukkake et que, mieux encore, elle en redemande. Karim accélère la cadence et je lui bloque la tête pour m’enfoncer autant de fois et aussi loin que je le désire. Les yeux crispés, elle déglutie autant qu’elle le peut, laisse le surplus de salive goutté sur elle, la chatte ravagée par cette énorme queue. Quand aux autres, elles s’allongent sur le sol et entament un joyeux 69. Kristina se redresse et se frotte le cul sur le visage de Laurianne, se lèche les lèvres en observant son amie se faire défoncée par ces deux mecs. Cette après-midi est des plus délicieuse. Pressant ses seins, elle me fixe sur regard comme une invitation à jouir sur eux. A ce sujet, mon excitation est telle que je manque de partir quelques fois. Dire qu’il y a trois jours seulement, je me serais contenter de me branler sur Xhamster en admirant leurs photos et les voilà là, offertes à mes fantasmes. La bouche de Sabine est un pure bonheur mais j’ai, maintenant, envie de m’offrir un anus. La seule que je n’ai pas encore goûté est Kristina.Je la rejoint et lui biffant gentiment le visage, je lui demande si elle aussi, elle aime se faire enculer.Pouffant de rire, elle se positionne en levrette, le bassin bien cambré et invite Lauriane à lui cracher encore une fois dans l’anus pour le lubrifier toujours un peu plus. Cette dernière me prend en bouche a son tour, mêle sa salive à celle de Sabine puis, la queue prête, me guide vers ce fion qui m’invite.Quel plaisir.. Les mains bien accrochées a ses hanches, je sens ses parois qui me serrent alors que je üsküdar escort me glisse en elle. De deux de ses doigts elle se pénètre la chatte tandis que je la besogne. Son cul est divin, j’espère pouvoir tenir le plus longtemps possible pour en profiter au maximum. Lauriane me picore de petits bisous, me lèche les tétons et joue avec ma langue alors que j’entends les cris de de jouissance de Sabine. Je suis assez grand pour lui écrasé le bassin, relever une jambe et lui pilonner l’anus en accélérant le rythme. J’aime l’idée que ses râles soient teintés de souffrance et la vue de côté de son visage crispé posé au sol, me prouve que c’est, sûrement un peu, le cas.Karim tenant fermement Sabine se lance lui aussi dans un sprint effréné. Je ne sais pas si ce mec fait du porno mais il en a le physique. Sa partenaire, la tête jetée en arrière crie sa jouissance sous ces coups de butoir qui lui défoncent le vagin. J’aimerai voir ces seins qui tressautent couverts de sperme. Peut-être que cela sera le mien, qui sait ?Ce nouveau fantasme a bien failli me faire gicler. Doucement, je ralenti et surfe sur les vagues de mon plaisir mais, j’ai retenu trop de fois mon éjaculation et je sens que cette fois, je ne pourrais pas aller contre. Lauriane s’est allongée et les jambes bien écartées, elle se pénètre d’un énorme gode qu’elle a récupéré dans son sac en nous faisant profité du spectacle. J’éprouve un malin plaisir a venir au-dessus d’elle et me branlant pour me finir, j’ai hâte de jouir sur son adorable petit corps. Elle accepte ma proposition implicite et sort même la langue pour y accueillir quelques gouttes éventuelles. Mon jet n’est pas aussi prometteur que je l’espérais mais, néanmoins, j’arrive à la souiller honorablement. Épuisé par ma performance, je m’écroule dans le fauteuil et observe Karim qui lui, aussi, semble être allé jusqu’où il pouvait. Rejetant brutalement Sabine, il la retourne, lui prend le visage et la force a avaler son sexe. Les yeux fermés et les joues creusées, elle le laisse jouir dans sa bouche. Un trop plein de sperme dû a sa tête penchée dégouline sur cet homme, je trouve ça terriblement torride. Je ne sais pas si cette première partouze n’a durer que quelques minutes. Ou des heures J’ai perdu toute notion du temps. Ce qui est sûr cette après-midi, entrecoupée de pauses salutaires, m’a permis de les baiser toutes les trois et même plusieurs fois. Les images de Sabine roulant une pelle à Kristina alors qu’elle vient juste d’absorber du sperme, Lauriane léchant le cul de Karim alors qu’elle se fait sodomiser par votre bienfaiteur (j’ai pris un plaisir pervers à l’embrasser ensuite à pleine bouche), les corps de ces petites salopes irrités, rougis par nos mains et nos lèvres, les odeurs de sueur et de cyprines, les seins qui luisent du foutre reçu sont des souvenirs que je ne risque pas d’oublier. En début de soirée, la passion est retombée, je commande japonais pour tout le monde et invite ceux qui veulent à une douche purificatrice. Je trouve ça fascinant de rires aux anecdotes de Lauriane sur un restaurant qu’on devine dans une des galeries de leur profil et de me dire qu’il y a, même pas deux heures , elle me suçait avec le goût éventuel de merde de sa copine.Décidément, ce sont des chouettes filles et bien coquines comme je les rêvais. J’espère les revoir vite.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

 Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


ankara escort kadıköy escort aydınlı escort maltepe escort pendik escort izmir escort sakarya escort sakarya escort ensest hikayeler izmir escort malatya escort kayseri escort eryaman escort pendik escort tuzla escort kartal escort kurtköy escort kızılay escort maltepe escort tuzla escort büyükçekmece escort izmir escort izmir escort bayan kayseri escort gaziantep escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort izmir escort gaziantep escort maltepe escort istanbul escort escort bayanlar istanbul escort bayan escort bayan escort bayan istanbul bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort canlı bahis illegal bahis illegal bahis kaçak bahis canlı bahis illegal bahis sakarya escort bayan