Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Cécile, vacances à Tahiti.Avant toute chose, je tiens à préciser qu’il ne s’agit qu’une pure fiction.CHAPITRE 1. Je m’appelle Moana. J’ai 29ans, je vis à Tahiti, plus précisément à Mataiea, petite commune en bordure de l’océan. Je suis un « afa » comme on dit en tahitien c’est à dire un métisse, né d’un père breton, marin à l’origine tombé amoureux du charme de Papeete ainsi que de celui de ma mère, pure vahiné Maohi qu’il a épousé. De mon père, j’ai hérité de sa passion pour la mer et de ses yeux bleus, et de ma mère, des caractères ethniques de mes ancêtres polynésiens. Je suis grand, athlétique, très sportif et très attaché à mes racines. deletedJ’ai participé il y a quelques années au concours de Mister Tahiti. J’avais été plutôt bien classé, mais je n’ai pas aimé l’ambiance trop malsaine des podiums et je n’ai pas poursuivi vers le mannequinat. Au lieu de cela, j’ai préféré monter une petite structure qui propose différentes activités en rapport avec ma vraie passion : la mer. J’organise des sorties en catamarans, mais aussi de la plongée sous marine avec bouteilles ou seulement en palmes/masque/tuba, des sorties pour voir les baleines à la saison, et d’autres activités comme des sorties dans le lagon en paddle ou en canoë. Bref, sans rouler sur l’or, j’arrive à vivre de ma passion, et mon activité me permet d’être en contact avec plein de monde à qui je fais découvrir mon ile et ses fonds marins. Nous sommes début juin, et l’activité est plutôt calme en ce moment. Pas encore beaucoup de touristes. Je suis dans mon local à vérifier le matériel, lorsque rentre 2 femmes qui viennent se renseigner sur les activités que je propose. Nous discutons un moment et rendez vous est pris pour l’après midi même pour un baptême de plongée pour l’une d’entre elles. Elles se prénomment Cécile et Sophie. Sophie vit sur l’ile depuis quelques années avec son mari. Ils sont déjà venus pour plonger avec moi. C’est une assez jolie femme dans la quarantaine, blonde, les cheveux mi-longs, les yeux bleus, un corps élancé et svelte. Cécile qui semble avoir à peu près le même âge, est au contraire une petite brune aux cheveux long, qui est venue passer seule 2 semaines chez son amie .…13H30, Sophie et Cécile sont à la porte du local. J’ai déjà préparé et embarqué leur matériel, Sophie qui « connait la maison » s’équipe toute seule pendant que je fais essayer une combinaison à Cécile. Je suis surpris de constater qu’elle a un corps absolument magnifique. Elle n’est pas grande certes, mais elle est musclée de partout, des jambes fines et joliment galbées, un ventre plat et surtout, elle à une poitrine magnifique. Le haut de son bikini à toutes les peines du monde à contenir la superbe paire de seins dont elle est pourvue. Et que dire de son petit cul que son bas de maillot met sublimement en valeur. Nous embarquons, et après une dizaine de minutes de navigation, je m’accroche à un corps-mort, et je dispense les explications nécessaires pour que le baptême de Cécile se passe dans les meilleures conditions. J’ai également en arrière pensée, très envie de la revoir durant son séjour, mais pas seulement pour lui faire découvrir les merveilles de mon île !!! Elle veut du dépaysement …. j’ai très envie de lui en offrir … mais à ma manière !!!Je plonge avec Cécile et Sophie nous suit. Comme c’est son Baptême de plongée je tiens Cécile par la main, Habituellement, un moniteur de plongée reste proche de son « élève » pour que celui ci ne panique pas, mais avec elle je pousse le zèle à lui tenir le bras, et reste tout le temps de la plongée collé à elle.Comme canlı bahis elle ne semble pas effrayée par ce milieu qu’elle découvre, j’en profite tout en restant peu profond, pour lui faire admirer un maximum chose de la vie sous marine. Au bout de 40 minutes, ce qui est exceptionnel pour un baptême, nous remontons sur le bateau. Sophie est heureuse de sa plongée, mais Cécile est aux anges. Elle est tout simplement émerveillée par ce qu’elle vient de vivre et de découvrir. Je les aide à se déséquiper, et vient le moment de retirer les combinaisons. Et pour Cécile, celle ci colle désormais à sa peau … Cécile se tortille en tous sens pour tenter de s’en extraire, mais le soutien gorge reste collé et dévoile ainsi un magnifique sein rond et ferme à l’aréole bien brune et au mamelon fièrement dressé. Je me régale de cette vision, Cécile s’en rend bien compte, mais elle a les bras coincés dans les manches de cette fichue combi et ne peut rien faire pour le cacher. Je m’approche pour l’aider en me rinçant copieusement la vue et en affichant un grand sourire de satisfaction. Cécile est rouge de confusion mais finit par s’en amuser. Sur le chemin de retour, les 2 amies s’approchent et discutent avec moi de ce que je peux leur proposer dans les jours à venir. Je leur parle d’une sortie pour aller à la rencontre des baleines qui commencent à arriver dans les eaux en vue de leur reproduction et insiste sur le fait que c’est pour elles la période des « amours » et donc qu’elle nous offrent un spectacle magnifique de « chants » et de « ballets » aquatiques à ne surtout pas rater.En arrivant au local, Je leur propose de prendre une douche pendant que je rince et range le matériel et leur offre un Maitai, un cocktail traditionnel polynésien à base de rhum de vanille de citron vert et de jus de fruit exotique. Nous nous attablons sur la terrasse avec nos cocktails et discutons de ce qu’elles veulent faire durant le séjour de Cécile. Je leur propose donc une randonnée vers l’ancien volcan, la découverte du lagon en canoë et bien sûr une sortie en mer sur mon cata sur un ou plusieurs jours. Après 3 verres de Maitai, les 2 amies deviennent plus volubiles. Cécile m’explique que c’était pour elle un vieux rêve de venir ici et de découvrir ce coin de paradis, mais que le budget nécéssaire est bien trop élevé pour venir en famille. Du coup, son mari s’est « sacrifié » pour que sa petite femme chérie puisse exhausser son rêve. Il lui a offert pour son anniversaire le billet d’avion et vu qu’il est enseignant, il lui a proposé de partir seule chez son amie pendant que lui gèrerait les enfants Elle s’est laissée convaincre, et est partie en abandonnant mari et enfants en métropole. Je comprends très vite que Cécile a envie d’en profiter pour découvrir un maximum de choses durant son séjour. Elles décident de revenir le lendemain matin pour une sortie en canoë sur le lagon. Il est temps de se quitter, et Cécile quelque peu éméchée, s’approche spontanément de moi pour me faire la bise et me remercier. C’est un geste qui me surprend mais me ravit, d’autant plus qu’elle pose sa main sur mon torse et laisse glisser sa main dans une douce caresse jusqu’à mon ventre, ce qui provoque chez moi instantanément un début d’érection.Une fois partie, je continue le rangement du matériel, le gonflage des bouteilles sans cesser de repenser à cet après midi et plus particulièrement à cette petite Cécile qui ne me laisse vraiment pas indifférent. Etait ce uniquement les effets de l’alcool? ou est elle réellement attirée par moi? Aurait elle envie de profiter bahis siteleri « pleinement » de son séjour pour un total dépaysement? En tout cas, moi je suis partant pour lui en donner !!!Je termine mes occupations, lorsque j’entend un téléphone sonner qui n’est pas le mien !!! Je regarde autour de moi, mais ne voit rien. La sonnerie s’arrête, mais recommence 3 secondes après. Je finis par trouver le portable sur un siège sur la terrasse, Il y a le prénom de l’appelant : Sophie. Ce doit être le portable de Cécile. Je parviens à décrocher, je reconnais sa voix :« Oui …. Moana à l’appareil … que puis je pour vous? »« C’est Cécile … je ne retrouvais plus mon portable … me voila rassurée … »« Pas de souci …. il est retrouvé … est ce que je le garde jusqu’à demain? »« Euh … est ce que je peux venir le chercher … si tu es … vous êtes … pardon toujours à ton … votre local? »«  Je suis toujours à mon local …. mais on peut se tutoyer si tu préfères. Ce sera plus simple et plus convivial …. Et tu peux passer si tu veux le récupérer … ou je peux aussi te le déposer? »« Oh non … c’est gentil … mais je ne veux pas … te déranger … j’arrive tout de suite … je n’en ai pas pour longtemps !!! »« Entendu … je t’attends … »1/4 heure après Cécile est devant moi, vêtue d’un simple débardeur qui fait magnifique ressortir sa poitrine et d’un paréo noué autour de la taille en guise de petite jupe. Je ne peux m’empêcher de l’admirer et de la « déshabiller » du regard. Elle s’approche de moi, mais au lieu de prendre le téléphone que je lui tend, comme tout à l’heure pose ses 2 mains sur mon torse. Je la prend dans mes bras et la serre un peu afin de la coller contre moi. Elle se pince la lèvre inférieure entre les dents comme une petite fille timide, mais se laisse faire sans réticences. Je suis pris d’une magistrale érection dans mon bermuda, et il est impossible pour elle de l’ignorer. Je la serre contre moi et commence à l’embrasser dans le cou tout d’abord, puis ma bouche va à la rencontre de la sienne et nous échangeons un premier baiser. Très vite nos langues se mélangent et notre baiser se fait langoureux. Ses mains caressant tantôt mon dos, tantôt mon torse, et mon ventre sans oser aller plus loin dans leur exploration. Moi aussi je me met à la caresser, mais d’une manière beaucoup moins sage, car mes mains sont attirées par ses seins et ne se contentent pas de les sentir au travers du tissus. Très vite, je glisse une main dans le décolleté et libère un premier sein que je pétris aussitôt tout en embrassant Cécile, mon autre main se posant sur ses fesses, je la presse doucement contre moi. L’excitation me gagne. Je ne peux plus me retenir et ma bouche se dirige vers sa poitrine. Je prend son sein à pleine bouche, le suce et le tète goulument. Cécile pousse un gémissement de plaisir et rejette sa tête en arrière en signe d’abandon, ses mains caressent toujours mon torse et mon ventre, et s’enhardissent même à passer sur mon sexe pour en apprécier la virilité au travers de mon bermuda. Je continue à sucer ce merveilleux sein, dont la peau est douce et sucrée, le mamelon est dur et tendu. Ma deuxième main passe alors sous le fin tissu du paréo pour découvrir ses fesses parfaitement fermes et en apprécier le galbe parfait. Mon excitation est à son comble. Je défait son paréo qui tombe par terre et la soulève du sol pour la déposer sur la table. Cécile retire son débardeur et je lui retire son string. Elle est maintenant entièrement nue devant moi, jambes écartées, totalement offerte. Je suce de nouveau un court instant ses seins avant bahis şirketleri de plonger sur son ventre que je couvre de baisers jusqu’à sa petite toison pubienne qui dessine un petit triangle noir au dessus de sa vulve totalement épilée. J’enfonce ma bouche entre ses lèvres douces et déjà toutes humides. Ma langue s’insinue et goute à ce nectar qui commence à s’écouler de son intimité. Je joue du bout de ma langue avec son clitoris que je prend très vite entre mes lèvres pour le pincer doucement et le sucer. Cécile s’allonge sur la table, les yeux clos. Ses mains caressent mes cheveux, m’incitant à ne surtout pas arrêter ce cunnilingus qui semble la transporter au paradis. Elle gémit de plus en plus fort, sa cyprine coule de plus en plus abondamment et je me régale de son nectar sucré et parfumé. Ma langue joue avec cette petite vulve douce, insinue entre ses lèvres et s’enfonce dans son vagin. Cécile se tord de plaisir sur la table, les jambes repliées reposant sur mes épaules, et connait son premier orgasme qui l’emporte dans un cri de plaisir. « Viens … viens … » me dit elle « j’ai envie de toi …. prend moi … je te veux en moi … »Je me redresse, baisse mon bermuda, saisit mon sexe tendu d’une main et l’approche de sa vulve. Cécile s’est redressée sur la table, elle est en appui sur un bras mais regarde mon sexe que je frotte contre ses lèvres gonflées de désir. Elle pousse un petit « waouh » à la fois de surprise et d’admiration et son visage s’illumine d’un sourire émerveillé en découvrant mon sexe. Il faut dire que la nature m’a particulièrement gâtée de ce côté là. En érection, j’approche les 25cm de long et les 6 de diamètre. J’enfonce tout doucement mon pénis entre ses lèvres et déjà je ressens l’étroitesse de l’entrée de son vagin. « ouh … doucement » me dit elle, « vas y doucement … hummm oui … c’est bon …. oooh … doucement … continue …. c’est bon … »Je pénètre lentement dans cette petite grotte serrée atteignant doucement le fond de son vagin. Je me retire tout aussi doucement avant de recommencer ma pénétration. Je vais et je viens ainsi tout doucement une dizaine de fois dans cette chambre d’amour merveilleusement étroite, ne laissant que mon gland à l’entrée du vagin lorsque je me retire. Cécile finit par se rallonger sur la table, les yeux de nouveau clos, les bras remontés au dessus de sa tête en signe de total abondon. Je la saisit par les chevilles et lui remonte les jambes en les maintenant grandes écartées. Je peux ainsi profiter à loisir de cette petite chatte ruisselante dans laquelle mon pieu coulisse maintenant sans difficulté, et de la vue de ce joli corps de femme qui se tord de plaisir en gémissant sans discontinuer. Cette vision déclenche en moi une pulsion bestiale, et je me met à accélérer mes mouvements de bassin. Cécile crie de plus en plus fort, s’accroche à la table et ne tarde pas à jouir de nouveau. Je ne peux plus me contenir. Ces gros seins qui remuent au rythme de ma pénétration, ce corps qui se tortille et ces crise jouissance finissent de réveille le fauve en rut que je suis. Je pose ses jambes sur mes épaules de part et d’autre de mon cou, et la saisit par les hanche. ainsi accroché, je redouble mon va et vient qui devient de plus en plus rapide et profond. Cécile hurle maintenant, et ce sont de véritables coups de boutoirs que je lui délivre maintenant sans aucune retenue. Mon sexe toujours à l’étroit cogne au fond de son vagin sans ménagement. Je continue ainsi pendant de longue minutes avant de jouir et d’éjaculer en elle une grosse quantité de sperme. Nous nous effondrons tous les deux sur la table, incapable du moindre mouvement.Quelques minutes plus tard, nous refaisons surface, et réalisant l’heure qu’il est, Cécile se rhabille prestement, m’embrasse une dernière fois et me quitte en courant ……

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

 Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


ankara escort antalya escort ataşehir escort kadıköy escort bostancı escort kadıköy escort tuzla escort aydınlı escort maltepe escort pendik escort şişli escort izmir escort izmir escort izmir escort bayan didim escort sakarya escort sakarya escort ensest hikayeler izmir escort izmir escort ankara escort maltepe escort gaziantep escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort gaziantep escort maltepe escort mersin escort bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort canlı bahis illegal bahis illegal bahis kaçak bahis canlı bahis illegal bahis sakarya escort bayan