Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Anal

1 fion, 2 bites: 3 raisons de jouir!J’ai toujours eu le cul gourmand, et si je lui ai offert de bons godes, je n’avais jamais pu encore accomplir mon grand fantasme: me faire prendre par deux queues en même temps. Des vraies, bien sûr! Combien de litres de foutre j’ai déversées en me branlant, avec cette idée fixe dans la tronche, deux belles pines dures aux veines saillantes profondément enfoncées dans mon cul dilaté à l’extrême et me pilonnant sans relâche, avec, en apothéose, une double éjaculation simultanée et hyper-abondante de jus de couilles au fond du ventre. Même s’il faut des capotes dans la réalité because sida.Ça fait des années que je me travaille le cul, tout seul ou avec des partenaires qui se régalent à élargir les fions de mecs, soit à la bite format “king size”, soit au gode ou au plug. Pour ça, il faut que le mec soit doué et m’apporte un max de plaisir, sinon ça ne s’ouvrira pas à fond comme j’aime. Par contre, je n’ai jamais eu envie d’un poing dans ma tuyauterie. Je n’ai rien contre le fist, mais pour moi, un cul de mec, c’est fait pour une bite de mec. Ou deux… Ah, quand cette barre de chair chaude s’enfonce lentement jusqu’aux couilles, je suis au paradis des PD!Un soir que je m’étais enfoncé mon maxi dans le cul, canlı bahis şirketleri 22 x 6 et que j’avais enfilé mon caleçon en latex par-dessus pour pas qu’il glisse, j’ai décidé de tenter ma chance sur le Minitel. Habitant Paris, je me suis dit que j’avais des chances de trouver. Comme CV, j’ai mis: “Jeune salope soumise, bocul, aimerait se le faire éclater par 2 bites à la fois. Vicelards, cuir, latex bienvenus.” J’ai fini par tomber sur un mec branché caout-cuir, domi-soumi et tout ça. Après un bon nombre de dialogues, histoire de faire monter la pression, confortablement assis jusqu’au dernier millimètre de mon gros gode, il m’a appelé au tél. Voix grave, rauque, voix de salope. Il m’a dit qu’il pouvait amener un pote à lui, un Beur, que ce genre de plan excitait. J’ai dit OK, j’ai filé mon adresse, et j’ai attendu, le cœur battant la chamade. Deux queues, bordel!!! En attendant, fallait me préparer mieux que ça. J’ai déculé ma pine en latex rose, je me suis vidé un demi-tube de lube, je me suis renfoncé l’engin et j’ai commencé à m’astiquer le boyau en profondeur tout en me tirant sur les tétons.On n’a pas perdu de temps, le physique était à la hauteur: le premier, Jean-Loup, 44 ans, brun grisonnant, baraqué, barbe de trois canlı kaçak iddaa jours, grosses pattes, cheveux ras, genre Bartabas; le second, la vingtaine, plus petit mais bien foutu, très brun aux beaux yeux noirs. Un whisky vite avalé, et on a commencé le boulot. J’avais bien précisé que les deux devaient s’occuper de moi s’ils voulaient que mon fion accepte leurs tiges en même temps. Contrat fut rempli! Ils m’ont fait tout ce qui me détend l’anneau: bouffage de cul bestial, langue et lèvres, limage de queue, malaxage de couilles, trituration sévère et savante de mes tétons chéris, pinces à seins, poids à couilles, cockrings serrés au max pour l’avoir en permanence bien raide comme un piquet. Et puis, surtout, moi, ce qui m’excite à mort, c’est qu’on m’insulte, qu’on me traite comme la roulure que je suis. “Sale pédale, sale pute, on va t’exploser le container à merde, que tu pourras plus t’asseoir de quinze jours, sous-merde!!” Des mots doux comme ça, et j’avale l’obélisque par le bas!!Après tous ces amuse-gueule, il a fallu en venir à ce pourquoi on était là. Hyper-excité, au bord de juter, baveux de salive, le cul éclaté, la teub rouge, j’ai gueulé après mes deux démonte-pneus. Ça n’a pas été simple. Jean-Loup s’est allongé sur canlı kaçak bahis le dos par terre. Hop, une capote sur le dard, un coup de lube, et, accroupi sur lui, je me suis mangé le morceau. Puis je me suis allongé sur lui en lui roulant un maxi-patin. Restait plus à Saïd qu’à se frayer une place dans mon trou déjà bien occupé, en levrette, ma position favorite de pute. Ça rentrait pas, malgré ma bonne volonté, la sienne et le lube qui nous poissait partout. J’ai gueulé à Saïd: “T’es pas un mec, c’est qu’une limace que t’as entre les cuisses, explose-moi si tu te dis un homme!!” Rien de tel! Ça l’a vexé! J’ai cru que mon cul allait se déchirer des couilles au bas du dos. Je me suis senti m’ouvrir comme une orange. J’étais dans un autre monde, dans celui de mon fantasme, tant pis si j’en crevais. Mes deux pines, mes deux pines, bordel!!! Celle de Saïd a fini par se frayer un chemin tout contre sa collègue. Le gland a fini par passer. Je n’arrivais plus à respirer. Quand les deux bites se sont retrouvées côte à côte dans mon boyau hyper-dilaté, j’ai poussé un long cri de victoire, au septième ciel. D’un coup, en un long jet, j’ai joui, sans me toucher, inondant le ventre de Jean-Loup déjà en sueur. Ils m’ont filé tant bien que mal quelques coups de pine, mais c’était trop serré, et trop bon! Jean-Loup a gerbé sa jute le premier, suivi rapidement de Saïd. Et puis ils ont déculé. Je me suis retrouvé le cul béant, ouvert, couvert du foutre de leurs capotes qu’ils ont déversé sur moi.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

 Bir cevap yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


ankara escort ataşehir escort kadıköy escort bostancı escort kadıköy escort tuzla escort aydınlı escort maltepe escort pendik escort izmir escort izmir escort bayan sakarya escort ankara escort sakarya escort sakarya escort ensest hikayeler izmir escort izmir escort ankara escort maltepe escort büyükçekmece escort gaziantep escort maltepe escort pendik escort kadıköy escort ümraniye escort gaziantep escort maltepe escort istanbul escort escort bayanlar istanbul escort bayan escort bayan escort bayan istanbul bursa escort kocaeli escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort bursa escort canlı bahis illegal bahis illegal bahis kaçak bahis canlı bahis illegal bahis sakarya escort bayan